Archives mensuelles : décembre 2009

Bonne et heureuse année 2010 à toutes et à tous

5 Commentaires

Classé dans La Source

Tonnerre de Brest, chercher l’intrus

Vin diou, la belle famille

7 Commentaires

Classé dans La Source

Le retour des « pieds noirs » à La Source

1964 : les premiers immeubles sortis de terre à La Source, à Beauchamps, sont destinés en priorité aux rapatriés d’Afrique du Nord.

46 ans plus tard, grâce à la magie des aménageurs urbains, … les « pieds noirs » sont de retour à La Source !

Lumineux, vous allez voir.

D’abord un peu d’histoire, rappelez vous, les anciens éclairages urbains (lampadaires en Sourciens). Ils ressemblaient à ça :

Pas terribles, n’est-ce pas ?

Alors on les jette, et on les expose parce que ça va bien avec l’environnement. Une vraie sculpture contemporaine, à la mode orléanaise, rayonnante et tellement « évènementielle ».

Allez, soyons fous, on change tout … et voilà les nouveaux, les tous beaux :

Vous avez remarqué comme ils sont différents, si récents, … enfin pas pareils, vraiment ?

Mais si, regardez bien, ils ont … les « pieds noirs » !

Retour aux sources de La Source, en quelque sorte.

D’accord ils sont moins beaux que ceux du GPV, mais les « pieds noirs » eux, doivent sans doute être payés par la mairie.

Ce qui ne doit pas être le cas des jolis candélabres urbains installés dans la partie GPV (grandiose parade visuelle), certainement largement financés par les crédits de l’ANRU (Agence Nationale de la Rénovation Urbaine).

Et puis enfin,  il y a les rues habitées par les méchants Sourciens du Sud. Alors là, pas de quartier, …on solde l’éclairage public, du grand n’importe quoi : une fois une casquette, une fois une boule …

6 Commentaires

Classé dans développement durable, environnement, GPV, La Source, lampadaires, Orée de Sologne, Orléans

Joyeux Noël à tous les Sourciens … et au reste du monde

Openlasource vous souhaite à tous un très joyeux Noël et vous propose de vous faire partager quelques unes des plus gentilles cartes de Noël que nous ont envoyé quelques lecteurs facétieux.

Nous vous demandons donc de bien vouloir les accueillir avec indulgence et vous invitons à éloigner de l’écran les âmes trop sensibles que quelques images violentes, politiques ou à caractère indécent pourraient choquer.

Après les pingouins gais, voici les rennes en rut

Heu, on ne l’aurait pas dit tout à fait comme ça !

« Tu vois Ingmar, cette histoire de c.v. anonyme, on en voit vite les limites… »

C’est sur, ça interroge !

2 Commentaires

Classé dans La Source

Zooparentalité : les pingouins Sourciens favorables à l’adoption sous toutes les formes

Dépêche de l’AFP du 22 décembre 2009  publiée sur Libération.fr

En plein débat sur l’adoption par des couples homosexuels, deux manchots Humboldt mâles du zoo de Bremerhaven ont prouvé que des « gays » peuvent être de bons pères. Ils ont adopté l’œuf d’un poussin de leur espèce rejeté par les parents biologiques pour le couver à tour de rôle. Depuis que l’œuf a éclos, ils se comportent comme de vrais parents, s’occupant de la toilette et de la nourriture du bébé avec de la bouillie de poisson. Les responsables du zoo soulignent: « L’homosexualité n’a rien d’inhabituel chez les animaux. L’accouplement dans ce monde n’est pas forcément lié à la reproduction ».

A lire sur http://www.liberation.fr/depeches/0101610059-incroyable-mais-vrai-le-tour-du-monde-de-l-insolite

1 commentaire

Classé dans La Source

Noël : oh les zolies lumières !

Gros efforts décoratifs à La Source pour l’animation lumineuse de Noël cette année.

Notre quartier aurait-il hérité des quelques guirlandes lumineuses non utilisées dans les quartiers en travaux du centre d’Orléans (Madeleine par exemple) ?

Bon, les photos sont pas terribles, mais notre reporter attend Noël pour avoir un appareil photo digne de ce nom.

4 Commentaires

Classé dans La Source

La Source, un vrai quartier écologiste…

Et Openlasource le prouve.

A La Source, nous avons, dès que le temps est favorable, une patinoire naturelle … pour nos amis les oiseaux (canards, cormorans, cygnes, pies, corneilles, rouges gorges, mésanges, passereaux, moineaux, merles, …), résidents ou visiteurs réguliers des lacs de l’Orée et de l’Université

Chez nous, pas besoin d’une grosse machinerie, coûteuse et énergivore …

On peut en revanche s’interroger sur le coût, à la fois financier et écologique de la fantaisie installée place du Martroi.

Vous savez, cette patinoire en plein air, chargée d’animer le marché de Noël (tradition séculaire de notre belle région ?).

En dehors de l’épisode froid de ces derniers jours, cette patinoire en plein air a du entretenir sa glace plusieurs semaines avec des températures extérieures largement positives. Et attention, le redoux guette qui nécessitera de remettre en route les générateurs et autres dispositifs de glaciation locale.

Mais cette patinoire, comme beaucoup d’autres grandes manifestations culturelles municipales est probablement indispensable pour le rayonnement et la gloire éternelle de notre belle cité.

Ceci dit, ce ne sont pas souvent les enfants ou les jeunes de La Source qui vont y trainer leur patins … Ils sont donc innocents de toutes les rayures faites à la glace municipale.

Mais tant mieux si d’autres en profitent.

Notre « patinoire » sourcienne est quant à elle naturelle, même si elle est fortement déconseillée aux humains … qui rompraient la glace trop fine pour en supporter le poids.

Autrement dit, et certainement sans le faire exprès, la municipalité remplit ici les « obligations » (bien peu contraignantes par ailleurs) de son célèbre « Agenda 21 ».

On ne peut pas en dire autant du récent déplacement indispensable (?) de notre bon maire au royaume du Danemark dont Shakespeare déjà avait remarqué qu’il ne tournait pas toujours bien rond (Cf. Hamlet  acte 3, scène 1)

Nul ne contestera certes le caractère totalement indispensable de sa présence à Copenhague pour la bonne réussite du sommet climatique… dont on a vu le résultat.

Au fait, à combien d’équivalent CO2 s’est élevée la « trace carbone » du déplacement de not’bon maire à cette occasion ?

Mais peut-être a-t-il fait le trajet sur un de nos magnifiques vélo+, qu’il a pu comparer à ceux des autochtones ?

ça, ce sont des vélo+ « copenhagais » … reconnaissables et bien robustes

On en aurait vu (des ressemblants en tout cas) stationnés sur les bords de la Baltique à Kobenhavn (en danois : le port des commerçants) ?

C’est beau des vélos au bord de l’eau

Poster un commentaire

Classé dans La Source